Achat de matériel : comment faire des affaires ?

Hello les photographes,

C’est bientôt le printemps, les beaux jours arrivent, ça donne envie de sortir et profiter de l’extérieur après être resté enfermé chez soi, entre confinement et couvre-feu… On a envie de rattraper le temps perdu et cette année profiter du printemps pour shooter en extérieur.

Mais voilà, le problème est que pour essayer ce nouveau style qui me plaît, j’ai besoin d’une nouvelle focale que je ne possède pas ou j’ai tout simplement besoin de remplacer mon boîtier, car le mien commence à se faire vieux et j’ai envie de gagner en confort. Aïe… Le matériel photo coûte si cher dans ces grandes enseignes tous publics et c’est souvent vers celles-ci que la plupart d’entre vous se dirigent par manque de connaissance et de confiance. Entre promotions un peu déguisées et remise constructeur après avoir déboursé le plein tarif, on se dit que l’on aurait souhaité savoir où se diriger pour trouver de meilleures affaires, car le copain photographe nous a dit « tu aurais pu trouver ce boîtier entre 1500 et 2000 », moi je l’ai payé environ 3000 € après remise constructeur (il coûtait 3500 € à sa sortie). Et ce tarif dont mon copain me parle est réel et sans arnaque et parfois le produit est même neuf !!!

Je vous propose donc de vous aider à savoir comment dénicher les bonnes affaires pour les plus gros achats que vous aurez et quelques idées concernant les accessoires.

Premièrement, faut-il acheter son boîtier et ses objectifs neufs ou d’occasions ?

On pense souvent que le marché de l’occasion nous réserve quelques mauvaises surprises, mais quand est-il vraiment. Personnellement, j’ai acheté mon premier boîtier semi-pro d’occasion reconditionné en « bon état ». C’est un modèle de 2013 et il fonctionne encore très bien, je m’en sers toujours, principalement sur mes projets perso. Il faut bien se rendre compte que les prix des boîtiers et objectifs gardent une cote à l’argus assez élevée pendant longtemps, les prix ne chutent pas directement lors de la sortie du modèle suivant. L’achat d’occasion ou reconditionné peut donc être une bonne alternative, car il y a une vraie baisse par rapport au prix d’origine. Il y a les revendeurs pros et les particuliers. Concernant le particulier je pense qu’on peut avoir une certaine confiance quant à l’état du matériel puisque si l’on se met à sa place, il a utilisé son boîtier à un moment donné et a donc voulu le garder en bon état. Le pro apporte généralement plus de garanties, surtout s’il passe par les plateformes de reventes principales.

L’occasion, c’est également un marché en vogue depuis une bonne décennie, car elle donne une seconde vie à nos produits et c’est plus écologique si cela est important pour vous.

Il faut bien se rendre compte de quelque chose également, à savoir le fait de changer d’équipement peut nous amener à ne plus du tout utiliser un objectif ou un ancien boîtier, donc pour quoi le revendre à notre tour, dites-vous bien qu’il n’y a pas une forte dépréciation du prix du matériel photo et donc vous en récupérerez un bon prix, ce qui vous aidera sur le prochain achat.

Réflexion sur l’achat d’un second boîtier.

Ensuite j’ai envie d’aborder une courte réflexion sur notre propre gestion qui peut nous faire économiser pas mal d’argent sur l’achat d’objectifs principalement. On part du principe que nous avons déjà un boîtier avec une gamme d’objectifs, mais… il est important d’avoir un boîtier de secours afin de pallier d’éventuels soucis avec le principal, ou même, il suffit de le laisser une semaine ou deux dans une boutique spécialisée pour faire nettoyer le capteur et on se retrouve sans boîtier. Il y a de multiples situations où ce serait gênant de ne pas prévoir un boîtier de secours. Et bien, je vous conseille simplement d’acheter un boîtier secondaire de la même gamme que le principal, un modèle d’il y a deux trois ans. Cela afin de pouvoir y adapter sans aucun compromis vos différentes focales. Vous pouvez également switcher et acheter un nouveau boîtier qui sera le principal et faire passer l’autre en secondaire. L’important reste à suivre… Il faut bien se dire que l’économie sur l’achat d’un second boîtier d’une autre marque ou taille de capteur différent peut engendrer l’achat de nouveaux objectifs. Idem si l’on achète son nouveau boîtier principal dans une gamme différente. Juste pour économiser quelques centaines d’euros, vous risquez de devoir soit acheté de nouvelles focales ou acheter une bague d’adaptation qui est parfois coûteuse et il faudra peut-être assumer certains compromis sur les fonctionnalités que vous avez sur vos objectifs, car la bague ne remplacera pas un vrai objectif avec la monture adaptée au boîtier.

Où trouver les bonnes affaires ?

Maintenant, je passe au pratico-pratique en vous donnant quelques axes pour votre recherche de bons plans. Il est important de prendre en comptes qu’il y a des périodes dans l’année où certains prix baissent et d’autres périodes où le contraire se passe. Au moment même où je vous écris, je réfléchis à prendre un nouveau boîtier, par manque de liquidités je n’ai pas pu le prendre en novembre dernier, là où le prix était au plus bas et aujourd’hui il coûte 500 euros de plus, ça piiique ! Une chance pour nous est qu’il existe un comparateur de prix ledenicheur.fr où il y a une multitude de produits liés à la photographie et il nous permet d’avoir une tendance des prix avec une courbe sur l’évolution de ceux-ci pour mieux savoir quand acheter. Concernant l’achat de boîtiers et de focales, le comparateur cité ci-dessus est pas mal, car il indique la tendance la plus basse des vendeurs pros. Il est intéressant d’aller chercher les occasions sur des sites plateformes comme Rakuten, Amazon, Leboncoin ou même certains groupes spécialisés sur Facebook afin de comparer l’écart de prix. Libre à chacun de vérifier les avis, ne pas trop se laisser aller vers des prix beaucoup trop alléchants, il est important de rester conscient que les trop bonnes affaires peuvent aussi cacher des vices. Il y a également les spécialistes du reconditionné comme Bakk Market et ReBuy qui proposent parfois de bonnes affaires et aujourd’hui c’est un marché assez mûr qui apporte certaines garanties et au pire, on renvoie l’appareil et on se fait rembourser, où est le risque ?

En ce qui concerne tous les accessoires, ça peut être intéressant de surveiller les tendances sur Ledenicheur si l’on cumule l’achat de certains produits en baisses de prix. Il y a aussi l’achat d’ordinateurs, de composants pour PC et d’écrans qui sont intéressants sur ce site, car ne l’oublions pas, nous shootons principalement en RAW, on doit donc s’équiper pour la retouche avec un matériel adéquat en faisant les meilleures affaires.

En conclusion, il faut que vous gardiez trois principaux conseils en tête :

  • L’occasion et le reconditionné sont des marchés très intéressant pour faire des économies et s’acheter un produit plus au de gamme que ce qu’on pourrait se permettre dans le neuf (et c’est valable dans tous les domaines) et puis c’est plus écolo 😊
  • Réfléchissez bien au boîtier principal ou secondaire que vous voulez acheter, car si vous restez dans la même lignée d’appareil vous économiserez l’achat de nouvelles focales et vous serez certains de la compatibilité de celles-ci.
  • Surveillez bien les variations de prix selon les périodes, comparez les prix selon les plateformes et ne tombez pas dans le piège : c’est l’affaire du siècle ! Vérifiez avant les avis du vendeur et s’il est le seul à pratiquer un prix avec une si grande différence par rapport aux autres.

Pour rappel, je sortirai au printemps l’e-book qui vous permettra de mieux choisir vos focales en fonction de vos besoins. Entre-temps, je vous partagerai à travers un nouvel article sur l’évolution de mon setup, à mes débuts jusqu’aujourd’hui.

Vous pouvez soutenir le blog avec un like, me dire en commentaire ce qui vous a plu ou même vous abonner et en attendant…

… n’oubliez pas que la photo reste un jeu où se mêle notre créativité à la spontanéité du moment capturé.

José

Laisser un commentaire